RETOUR

Styliste : Etudes, diplômes, salaire, emploi, formation, rôle, compétences

Très passionné par son métier, le styliste est celui qui crée les tendances et les modes portées par la société.

À quoi consiste le métier de styliste ?

Le styliste conçoit et crée des vêtements ou des accessoires de mode. Il peut travailler pour son propre compte et lancer sa collection personnelle, mais aussi réaliser des pièces uniques ou fabriquées en série, pour une marque ou une maison de couture bien précise. Il supervise l’ensemble de la création, du croquis au choix des matériaux, en passant par le modélisme et la confection. Tout au long du processus, il doit tenir compte des coûts de fabrication, des contraintes techniques, etc. Mais aussi il travaille en équipe avec les modélistes et les mercaticiennes-modèles afin de donner vie à ces créations. En outre il travaille avec le chef de produits marketing afin d'établir un prix compétitif tout en respectant les valeurs et l'image de la marque par rapport à la qualité du produit. Ainsi malgré les idées reçues, il passe très peu de temps en création (soit près de 1/4 de son temps seulement), le reste de son travail se consacre à la suivie de la mise en œuvre de ces modèles et de l'étude commerciale de son produit.


Où travaille le styliste ?
Le styliste peut travailler dans les entreprises textiles, dans ce cas il crée des modèles en série dites "le prêt-à-porter". Il peut aussi travailler dans une maison de haute couture et crée des modèles uniques, dans ce cas il est appelé un créateur. Enfin il peut se mettre à son compte et être indépendant.


Quelles sont les compétences requises pour le métier ?
Le styliste doit être créatif, avoir un esprit d'anticipation, comprendre le monde qui l'entoure afin de deviner les tendances. Il doit avoir de la curiosité et un sens technique. Il doit bien évidemment savoir dessiner, avoir des connaissances dans les logiciels d'utilisation en stylisme, avoir des connaissances en aspect marketing. Si il souhaite se lancer plus tard dans une carrière indépendante, il doit avoir des connaissances en langues étrangères.


Quelles sont les qualités complémentaires liées au métier ?
Le styliste doit être passionné par son métier et avoir une forte personnalité afin de pouvoir imposer son style. Il doit être résistant au stress et à la fatigue auxquels il devra faire face lors des salons et les expositions de collection.


Quels sont les diplômes requis pour le métier ?
Le métier peut s'exercer avec un niveau Bac pro métiers de la mode-vêtements, cependant les entreprises ou les maisons de haute couture demande généralement le niveau Bac+2 à Bac+5 :

* Au niveau bac + 2 :
- BTS design de mode, textile et environnement option mode
- BTS métiers de la mode-vêtements
- BTS innovation textile
- DMA arts textiles
- Styliste-modéliste
- créateur de mode en lingerie-corseterie
- certificat en stylisme de mode
- diplôme en stylisme, création textile, modélisme
- stylisme de mode option accessoires

* Au niveau Bac + 3 :
- licence pro métiers de la mode
- licence pro habillement mode et textile spécialité management et production textile
- certificat de spécialisation en mode stylisme-modélisme
- stylisme infographie modélisme
- styliste modéliste 
- styliste, modéliste, designer textile
- styliste option modélisme
- styliste designer mode
- concepteur mode, espace et produits dérivés

Bac + 4
- DSAA mode et environnement
- DSAA Design mention mode option textile

Bac + 5
- master design vêtement de l'Ensad 
- master management de la mode option création et innovation


Peut-on exercer le métier de styliste à la sortie de notre formation ?
Les jeunes diplômés en stylisme doivent impérativement effectuer un stage ou travailler en tant qu'assistant(e) styliste avant de passer au poste de styliste.


Quel est le salaire que perçoit un styliste ?
Le salaire dépend de l'entreprise ou de la maison de haute couture qui vous engage, de vos années d'expérience et de votre notoriété. Un styliste débutant perçoit entre 1800€ - 2400€ brut mensuel alors qu'un styliste confirmé peut percevoir jusqu'à 4000€ brut mensuel. Lorsqu'il travail en free-lance, le styliste perçoit des revenus irréguliers.


Quelles sont les perspectives d'évolution du styliste ?
Le styliste peut évoluer, lorsqu'il travaille dans le prêt-à-porter, en directeur de collection ou chef de produits. Une autre perspectives s'offre à lui, celle de devenir créateur en devenant indépendant.