Conseils

Secondant le styliste confirmé, l'assistant(e) styliste aide le styliste dans ces créations.   Qu'est ce que le méti er d' assistant (e) styliste ? Le métier d'assistant(e) styliste est une phase obligatoire pour tout jeune diplômé en stylisme. Cette phase lui permet d'acquérir de l'expérience et de passer au poste de styliste. Son métier consiste à épauler le styliste, il l'aide dans la conception et la création de ces collections ( prêt-à-porter ou modèle unique, accessoires, broderies, motifs). Il lui apporte les échantillons de tissus pour ces choix, l'aide à la conception du book de collection, il participe à la mise en place des opérations de communication.   Quelles sont les compétences nécessaires au m étier d' assistant (e) styliste ? L'assistant(e) styliste doit être rigoureux(se), organisé(e), dynamique et réactif(c e) afin d'aider au mieux le styliste. Il doit avoir le sens de l'observation afin d'apprendre du styliste, être résistant(e) au stress et à la fatigue.   Quels s ont les diplômes requis pour exercer ce métier ? Bien qu'il soit possible d'intég rer le métier avec un Bac pro métiers de la mode-vêtements, les entreprises ont une préférence pour les candidats qui détiennent un Bac+2 à Bac+ 5. - Au niveau bac + 2 : Le diplôme requis est un BTS design de mode, textile et environnement option mode ou un certificat d'école de stylisme - Au niveau bac + 3 : Le diplôme requis est une Licence en licence pro métiers de la mode, une Licence pro habillement mode et textile spécialité management et production textile, ou un certificat d'école de stylisme. - Au niveau bac + 4 : Le diplôme requis est le DSAA (diplôme supérieur des arts appliqués) design mention mode - Au niveau bac + 5 : Le diplôme requis est le diplôme de l'Ensad (École nationale des arts décoratifs)   Quel salaire perçoit l'assistant(e) styliste ? L'assistant(e) styliste perçoit entre 1400- 1600€ brut mensuel. Son salaire est dépendant de la structure qui l'emploie.   Quelles est la perspective d'avenir de l'assistant(e) styliste ? L'assistant(e) styliste peut passer au poste de styliste après quelques années
Connu sous l'appellation de directeur adjoint magasin ou encore de responsable adjoint, le directeur adjoint est le bras droit du directeur, il l'épaule dans ces différentes tâches quotidiennes.   Qu'est ce que le métier d e directeur adjoint magasin ? Le métier de directeur adjoint constitue à seconder le directeur en place. Il doit réceptionner les marchandises, aménager les espaces, passer les commandes des produits et négocier les prix. Il s'assure de la propreté de la structure, veuille aux affichages. Il recrute et forme le personnel, il les motive afin d'arriver aux objectifs fixés. Il organise le temps de travail des vendeurs, il aide le directeur dans la tenue de la comptabilité. Il remplace le directeur adjoint dans toutes ces tâches lors d'indisponibilité de celui-ci.   Quelles sont les compétences d u directeur adjoint magasin ? Le directeur adjoint doit avoir une très grande disponibilité, tout comme le directeur il commence ces journées avant l'ouverture de la structure et les termine bien après la fermeture de la structure. Il doit avoir des connaissances en comptabilité, avoir un bon relationnel et savoir manager. Il doit être imaginatif afin de pouvoir construire des stratégies commerciales lui permettant d'accroître les ventes. Il doit être organisé, autonome, dynamique et polyvalent.   Quelles sont les diplômes requis pour exercer ce métier ? Les entreprises exigent un niveau Bac+2 à Bac+5 en commerce ou en gestion pour exercer ce métier.   Dans quel secteur exerce le directeur adjoint ? Il exerce dans les structures commerciales, dans les grandes et moyennes entreprise, dans les grandes et moyennes surfaces...etc.   Quel est le salaire et le type de contrat d'un directeur adjoint ? Le directeur adjoint exerce habituellement en CDI, son salaire dépend de la taille de la structure mais il perçoit généralement en débutant 2000€ brut mensuel.   Quelle est la possibilité d'évolution d'un directeur adjoint ? Le directeur adjoint peut évoluer en directeur ou diriger le même poste mais dans une structure plus grande.
Coordinateur de la structure, le directeur de magasin possède de grandes responsabilités. La réussite et le maintien de la structure sur laquelle il opère, dépend de lui.   Quelles sont les fonctions du directeur de magasin ? Le directeur de magasin, aussi appelé directeur ou responsable de boutique, directeur d'hypermarché, directeur de supermarché selon la structure sur laquelle il travaille, possède d'énormes responsabilités. Il s'occupe de la gestion de la structure. À cet effet, son métier commence très tôt avant l'ouverture de la structure. Il est responsable des heures d'ouverture et de la fermeture de la structure. Il passe les commandes des marchandises à vendre et réapprovisionne le stock. Il décide des marques et des gammes à sélectionner en accord avec la politique de la structure. Il négocie avec les fournisseurs et élabore le budget ainsi que les objectifs à atteindre. Il s'occupe de la gestion du personnel. Il organise le temps de travail des vendeurs selon la saison. Il recrute et encadre le personnel, en outre il les motive et établit la stratégie commerciale à adopter. Il veuille au respect des consignes de sécurité. Il règle les différents litiges entre le personnel et les clients ou au sein même du personnel. Il s'occupe de la gestion administrative. Il tient la comptabilité et s'assure quotidiennement du chiffre d'affaire, il contrôle les mouvements de caisse et les remises de recette en banque, il fait un reporting des résultats à l'hiérarchie.   Quelles sont les compétences indispensables au poste ? Le directeur de magasin doit avoir des connaissances en gestion, en merchandising et trade-marketing, en informatique de gestion. En outre il doi t avoir un bon relationnel, une grande capacité à manager et à s'adapter aux imprévus.   Quelles sont les qualités complémentaires à ce poste ? Le directeur de magasin doit avoir une grande disponibilité, il passe plus de 12 heures par jour à son boulot. Il doit avoir une grande résistance à la fatigue car le métier nécessite de longues heures debout. Il doit avoir une résistance au stress dû aux imprévus et divers pressions de sa journée. Il doit être polyvalent, autonome et avoir le sens de l'innovation afin d'arriver aux objectifs fixés.   Est ce un métier disponible aux jeunes ? Généralement le métier est atteint à la suite d'une promotion, en ayant travaillé pendant plusieurs années au sein de la struc ture. Cependant on voit de plus en plus de recruteurs laissés la chance aux jeunes diplômés .   Quels sont les diplômes requis pour le poste ? Les diplômes demandés pour exercer ce poste sont au minimum à un niveau Bac+2 à un niveau Bac+5. Pour les jeunes diplômés sans expérience , il est recommandé d'avoir un diplôme Bac+4 ou +5 afin de combler le manque d'expérience. Les diplômes demandés sont : * Au niveau Bac+2 : - BTS Technico-commercial - DUT Techniques de commercialisation (TC) * Au niveau Bac+3 : - Licences pro Commerce et vente * Au niveau Bac+4/5 : - Masters pro Gestion, marketing, management, relation client, commerce et distribution   Quel est le type de contrat d'un directeur de magasin et le salaire qu'il perçoit ? Un directeur de magasin travaille habituellement en CDI bien qu'il arrive rarement de voir des offres en CDD. Son salaire dépend de la structure et de son niveau d'expérience. Le métier étant souvent adopté lors d'une promotion, le directeur de magasin débutant perçoit alors 3000€ net mensuel, cependant lorsqu'il s'agit d'un jeune diplômé sans expérience celui peut débuter avec un salaire de 2000€ brut mensuel.   Quelles sont les perspectives de carrière d'un directeur de magasin ? Le directeur de magasin peut évoluer en directeur commercial ou effectuer le même poste au sein d'une structure plus grande.  
Très passionné par son métier, le style est celui qui crée les tendances et les modes portées par la société.   À quoi consiste le métier de styliste ? Le styliste crée des vêtements ou des accessoires. Il devine 1 ans ou 2 ans à l'avance les futures tendances, et il crée dans son atelier armé de crayon, de papier, de feutre et de son ordinateur (où il utilise les logiciels adaptés à la mode tels que la CAO, concepteur assistée par ordinateur), des croquis des futures collections ou des prête à porter. Par la suite il travaille en équipe avec les modélistes et les mercaticiennes-modèles afin de donner vie à ces créations. En outre il travaille avec le chef de produits marketing afin d'établir un prix compétitif tout en respectant les valeurs et l'image de la marque par rapport à la qualité du produit. Ainsi malgré les idées reçues, il passe très peu de temps en création (soit près de 1/4 de son temps seulement), le reste de son travail se consacre à la suivie de la mise en œuvre de ces modèles et de l'étude commerciale de son produit.   Où travaille le styliste ? Le style exerce dans les entreprises textiles et dans ce cas il crée des modèles en série : le prêt-à-porter. Il peut en outre travailler dans une maison de haute couture et crée des modèles uniques, et dans ce cas il est appelé un créateur. Enfin il peut se mettre à son compte et être indépendant.   Quelles sont les compétences requises pour le métier ? Le styliste doit être créatif, avoir un esprit d'anticipation, comprendre le monde qui l'entoure afin de deviner les tendances. Il doit avoir de la curiosité et un sens technique. Il doit bien évidemment savoir dessiner, avoir des connaissances dans les logiciels d'utilisation en stylisme, avoir des connaissances en aspect marketing. Si il souhaite se lancer plus tard dans une carrière indépendante, il doit avoir des connaissances en langues étrangères.   Quelles sont les qualités complémentaires liées au métier ? Le styliste doit être passionné par son métier et avoir une forte personnalité afin de pouvoir imposer son style. Il doit être résistant au stress et à la fatigue auxquels il devra faire face lors des salons et les expositions de collection.   Quels sont les diplômes requis pour le métier ? Le métier peut s'exercer avec un niveau Bac pro métiers de la mode-vêtements, cependant les entreprises ou les maisons de haute couture demande généralement le niveau Bac+2 à Bac+5 : * Au niveau bac + 2 : - BTS design de mode, textile et environnement option mode - BTS métiers de la mode-vêtements - BTS innovation textile - DMA arts textiles - Styliste-modéliste - créateur de mode en lingerie-corseterie - certificat en stylisme de mode - diplôme en stylisme, création textile, modélisme - stylisme de mode option accessoires * Au niveau Bac + 3 : - licence pro métiers de la mode - licence pro habillement mode et textile spécialité management et production textile - certificat de spécialisation en mode stylisme-modélisme - stylisme infographie modélisme - styliste modéliste - styliste, modéliste, designer textile - styliste option modélisme - styliste designer mode - concepteur mode, espace et produits dérivés Bac + 4 - DSAA mode et environnement - DSAA Design mention mode option textile Bac + 5 - master design vêtement de l'Ensad - master management de la mode option création et innovation   Peut-on exercer le métier de styliste à la sortie de notre formation ? Les jeunes diplômés en stylisme doivent impérativement effectuer un stage ou travailler en tant qu'assistant(e) styliste avant de passer au poste de styliste.   Quel est le salaire que perçoit un styliste ? Le salaire dépend de l'entreprise ou de la maison de haute couture qui vous engage, de vos années d'expérience et de votre notoriété. Un styliste débutant perçoit entre 1800€ - 2400€ brut mensuel alors qu'un styliste confirmé peut percevoir jusqu'à 4000€ brut mensuel. Lorsqu'il travail en free-lance, le styliste perçoit des revenus irréguliers.   Quelles sont les perspectives d'évolution du styliste ? Le styliste peut évoluer, lorsqu'il travaille dans le prêt-à-porter, en directeur de collection ou chef de produits. Une autre perspectives s'offre à lui, celle de devenir créateur en devenant indépendant.